Portrait de femme unique, Amandine de Atelier Amand.

Portrait de femme unique,
Amandine Briançon, créatrice de Atelier A.M.A.N.D.

A la poursuite de ses rêves… Pharmacienne depuis plusieurs années, Amandine décide un jour de tout quitter pour se consacrer à sa passion, la mode. En peu de temps elle passe des médicaments aux plus beaux cuirs, et lance Atelier A.M.A.N.D. Un risque, un véritable challenge, mais aussi une magnifique échappée belle qui a transformé son quotidien. Aujourd’hui la créatrice imagine et conçoit dans son atelier lyonnais des pièces originales et de qualité, « qui rendent ses journées encore plus belles ».

Son histoire nous a inspiré, alors nous l’avons rencontré.

Bonjour Amandine !

La première question nous brûle les lèvres... Comment passe-t-on d’un univers scientifique à celui de la mode ?
Ma passion pour le monde la mode mais aussi mon envie d’être indépendante dans mon travail sont les deux motivations qui m’ont poussée à changer de voix.

Avez-vous été encouragée par vos proches ?
Oui bien sur mais progressivement, je n’ai pas tout quitté du jour au lendemain. Cela a permis à mes proches de prendre confiance dans le projet et à me soutenir par la suite !

La transition s’est-elle passée naturellement ?
Oui, au départ je créais le soir après mon travail de pharmacien, puis j’ai décidé de demander un mi-temps pour création d’entreprise à mon employeur afin de développer la marque et je travaille désormais à plein temps dans mon projet depuis 2 ans . Tout s’est fait progressivement et naturellement. Les décisions ont été prises en fonction de l’évolution d’AMAND.

Quels ont été les freins ?
Le principal frein reste le frein financier. Quitter son emploi pour lancer sa boite demande beaucoup d’investissement et une grosse prise de risque. Mais ca vaut le coup ! Il faut également être capable de s’investir à 2000%, de travailler jour et nuit, être très disponible et motivée !

On dit souvent que chaque expérience nous apporte quelque chose. Que vous a apporté celle en pharmacie ?
Les études de pharmacie m’ont tout d’abord permis d’obtenir une sécurité et ainsi de prendre le risque de quitter mon emploi plus facilement. Avec le diplôme de pharmacien en poche, je savais que si la boite n’évoluait pas comme je le souhaitais je pourrais retrouver un emploi.
Ensuite, les études m’ont apporté de la rigueur, une certaine organisation de travail, une capacité à gérer les projets et les situations de stress… un ensemble de compétences nécessaire quand on est son propre patron.

Aujourd’hui vous faites le point sur votre vie, que vous a apporté cette décision ?
Un épanouissement au quotidien ! Je ne regrette absolument pas. J’ai également beaucoup appris depuis 4 ans. C’est très formateur d’être à son compte, on se retrouve face à de multiples situations à gérer et cela nous oblige à développer de nouvelles compétences !

Si vous aviez un conseil à donner à une femme qui hésite à changer de carrière, quel serait-il ?
Il vaut mieux avoir des remords que des regrets donc il faut foncer tout en pesant bien les changements que cela va engendrer.

Un grand merci !

Partage :

Laisser un commentaire

* Nom :
* Email : (ne sera pas publié)
   Site web : (url du site avec http://)
* Commentaire
Saisir le captcha